Vous êtes ici : Accueil > Animaux

Bouvier Bernois

D’abord, la punition n’est pas intéressante que si elle arrive immédiatement après la mauvaise action. Plus tard, le chiot aura oublié et ne comprendra pas le motif de la réprimande. Elle doit toujours être équilibrée, à la faute commise toutefois, ne faites jamais d’excès. Elle doit être systématique. En fait, le désagrément survient à chaque fois que le mauvais comportement a lieu. Punir une fois de temps en temps ne sert à rien.

Les formes de punition qu’on peut donner à un chiot Bouvier bernois

Lorsque vous n’appréciez pas ce qu’il fait, le site Bouvier bernois vous conseille de dire « non » fermement, d’une voix courroucée. Vous pouvez aussi lui faire une bonne surprise, comme le bruit ou la projection d’eau. Le renvoi au panier ou à sa place, ou un désintérêt provisoire de votre part envers lui sont également efficaces pour lui faire comprendre qu’il a mal agi. Pour les cas graves, tels que les grognements, les mordillements, autres que ceux du chiot qui fait ses dents, une claque sur le nez avec un « non » très ferme, marchent très bien.

Visiter le site Bouvier Bernois

Haut de page